Livraison gratuite en France, Belgique et Luxembourg avec Mondial Relay à partir de 49 € d'achat !
Sources : Les pierres au quotidien, Livre de Julia Boschiero, Alliance Magique éditions

La purification

La purification la plus courante consiste à placer la pierre dans de l’eau distillée (ou déminéralisée, comme pour les fers à repasser), si possible salée. Quelques pierres ne supportent cependant même pas l’eau, il est donc nécessaire de se renseigner sur les modalités de purification de chaque pierre avant d’y procéder. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur les fiches dédiées à chaque produit dans notre boutique.
Pour les plus petites pierres utilisées en permanence il est nécessaire de procéder à deux purifications par semaine. Les pièces plus importantes peuvent se contenter d’une purification par mois. Il est également nécessaire de purifier une pierre à chaque fois qu’elle est confrontée à un conflit ou un événement fortement négatif. En cas de doutes, testez vos pierres au pendule, et au fur et à mesure vous devriez commencer à « sentir » quand elles ont besoin d’un nettoyage.

Techniques de purification

Purification au sel (1h) : Cette technique consiste à plonger la pierre dans un récipient remplis de sel. C’est une technique qui aura tendance à agresser certaines pierres et qui, bien que très efficace, ne peut être appliquée qu’aux variétés ayant une dureté (un des indices de minéralogie qui renseignent sur les qualités d’une pierre) égale ou supérieure à 6 et qui supportent le sel. Il est donc important de se renseigner sur chacune de vos pierres avant de les purifier grâce à cette méthode. Elle reste toutefois incontournable pour les périodes de vie difficiles (dépression, maladie, etc.).
Purification dans une solution saline (2-3h) : Au lieu de plonger la pierre directement dans le sel on peut la plonger dans une solution saline, ou autrement dit un verre d’eau dans lequel on dissoudra une demi-cuillère à café de sel. On utilisera de l’eau distillée ou déminéralisée (pour fer à repasser sans parfums) afin d’éviter que la pierre ne se recouvre d’un dépôt de minéraux présents dans l’eau au fil du temps. Si vous ne disposez d’aucune des deux eaux citées précédemment veillez au moins à ce que l’eau que vous utilisiez soit filtrée. Il est impératif pour ce genre de purification de vérifier au préalable si la pierre supporte l’eau et le sel bien entendu.
Purification par l’eau (5h): Plus simple que la purification en solution saline elle est cependant moins rapide. Très peu de pierres ne tolèrent pas l’eau mais il y en a tout de même, comme la célestine ou la cérusite. Pensez donc à vérifier également.
Remarque : pour ces trois purifications il est important de se débarrasser de l’eau ou du sel après utilisation. L’eau ne doit surtout pas être utilisée pour les plantes et le mieux est que ces éléments sortent de la maison. N’oubliez pas qu’ils sont chargés négativement et ne doivent donc pas être touchés directement.
Purification par l’encens : Il s’agit d’une purification très légère que l’on peut faire très régulièrement. On passe simplement la pierre dans la fumée de l’encens naturel en train de brûler tout en visualisant les énergies contenues dans la pierre qui s’envolent avec la fumée. L’encens étant symboliquement lié à l’air, on considère qu’il s’agit là d’une purification par cet élément.
Purification par le son : Le son est utilisé pour faire fuir les esprits et les énergies néfastes. Nous pouvons aussi l’utiliser pour purifier les cristaux. C’est une purification forte et ponctuelle mais quelque peu violente, à n’utiliser que si l’on est pressé par le temps. Pour ce faire on utilise une cloche avec laquelle on va faire le tour de la pierre tout en la faisant sonner, ou bol tibétain dans lequel on placera la pierre avant de le faire chanter.
Purification par enfouissement : La technique la plus radicale de purification est l’enfouissement dans la terre. Il s’agit d’un exercice visant à donner une deuxième vie à la pierre, et on ne l’utilise donc que pour des pierres presque sans vie ou très chargées négativement. On place donc la pierre sous terre à un endroit que l’on sait positif (évitez les abords des déchèteries ou les dépôts de produits chimiques), et on la laisse enfouie au moins une journée. Certaines pierres peuvent cependant avoir besoin d’y rester plusieurs années, et dans le cas de pierres trop abimées, mieux vaut les y laisser définitivement.
Purification par l’argile : Une bonne alternative à l’enfouissement est la purification par l’argile. On place la pierre dans un mélange d’argile en poudre et d’eau, puis on laisse le tout sécher. Une fois l’eau évaporée il suffit de rincer et des sortir la pierre. C’est une purification forte à faire une ou deux fois par an selon la fréquence d’utilisation de la pierre.
Purification par les symboles ou les formules : Tous les symboles formules de purification peuvent être utilisés. On pense notamment aux symboles reiki, réputés très efficaces pour la purification, ou la visualisation de la flamme violette avec les formules qui l’appellent (« Bien aimé maître St Germain, gratifiez ces main du pouvoir purificateur de la flamme violette, etc… »). Gardez simplement en mémoire que ces exercices sont des appels d’énergies qui demandent une mobilisation de notre propre énergie vitale. Le but de la lithothérapie est justement de nous permettre de la ménager, et il serait ennuyeux de perdre l’énergie que nous avons économisée en suscitant les pierres au moment de les purifier. Ces techniques ne sont en aucun cas mauvaises ou inefficaces, mais je vous encourage à leur préférer des techniques qui ne vous fatiguent pas afin de garder cette énergie pour des tâches qui ne peuvent être réalisées sans.
0